Club de Recherches et d'Explorations Souterraines

Un peu de poésie dans ce monde de brutes  :


La Poterie


En ce jour de la Sainte Maxime,
en cette expédition sublime,
nous découvrîmes
auprès d'un abîme,
La Poterie, belle et rarissime.


Elle apparut sous les pieds du Titou,
dispersée, là bas,
en de vulgaires gravats.
Bienvenu fut ce rendez-vous,
nous eûmes vite fait de rassembler ses éclats
et lui trouver l'image du temps de ses ébats.


L'expertise de cet objet s'avéra complexe.
Mais mes connaissances en argile convexe
et en sexe,
me laissèrent un instant perplexe.


Son galbe coquin,
son petit anneau mutin,
son pied marin,
son éclat d'airain,
me guidèrent vers la merveilleuse ère du CRESSIEN.


Ses couleurs subtiles,
la finesse de son argile,
me révélèrent enfin avec bonheur
qu'elle ne pouvait être que du  CRESSIEN SUPERIEUR.


N'est du CRESSIEN que le SUPERIEUR.
N'est de SUPERIEUR que le CRESSIEN.


Ainsi collée,
ainsi nommée,
ainsi classée,
un bibelot de plus à nettoyer!


Son avenir est tout tracé,
incendie, ou déménagement,
elle sera de nouveau brisée
pour se retrouver finalement
en éclats dispersée.


La suite vous la connaissez :
En ce jour de la Sainte Irénée,
...


Karstic Bekouze ( argilologue )

Il y a aussi de la musique :